You are here: Home > Francais > Wiltz > Histoire

Les seigneurs de Wiltz

La lignée des Seigneurs de Wiltz se laisse retracer jusqu'au 12e siècle avec Wauthier Ier et prend fin au 18e siècle avec Théodore François de Paule de Custine de Wiltz. Vingt et une générations de seigneurs et de comtes ont ainsi défilé à Wiltz. La lignée suit en filiation directe. Jean VI, premier comte de Wiltz n'aura pas d'enfants et la lignée des seigneurs de Wiltz passera aux mains de sa nièce Marie Marguerite et de ses descendants. Les seigneurs de Beaufort et de Meysembourg sont des descendants directs de la famille des nobles de Wiltz. Durant les premières générations, Wiltz était le fief des prévôts d'Arlon qui cumulaient ainsi le titre de seigneur de Wiltz. Le plus ancien sceau des seigneurs de Wiltz conservé à Coblence jusqu'à nos jours, date de 1256 et orne un document de Wauthier III. Les seigneurs de Wiltz blasonnaient d'or au chef de gueules. C'est au 13e siècle que Wiltz reçoit sa première lettre de franchise, renouvelée le 22 octobre 1437 par Godart IV de Wiltz.

 

Jean VI de Wiltz (1607-1648), premier comte de Wiltz, par lettres patentes du 31 mai 1629, est le seigneur le plus célèbre de Wiltz. Aujourd'hui on le connaît encore sous le nom de "Grof Jahn" et on peut admirer sa statue comme chef d’œuvre de la guilde des maîtres ferblantiers sur la tourelle des sorcières du château de Wiltz. C'est sous son règne que la construction du château actuel de Wiltz à été commencée le 23 mai 1631. Mais c'est seulement entre 1720 et 1727 que l’œuvre prend ses formes définitives sous Charles Ferdinand de Custine de Wiltz et de son épouse Marie Françoise Xavière d'Arnoult. Les seigneurs de Custine de Wiltz régnaient à Wiltz depuis le mariage de Marie Marguerite de Wiltz avec Christophe de Custine baron d'Auflance le 4 mars 1656. Les nouvelles armes de Wiltz portent aux I et IV d'or au chef de gueules (Wiltz), aux III et IV de sable semé de fleurs de lis d'argent (Lombut) et sur le tout d'argent à la bande coticée de sable (Custine). Le dernier comte de Wiltz Théodore François de Paule de Custine de Wiltz quitta la ville en 1793, se sauvant devant les troupes républicaines françaises et décéda à Bamberg le 26 octobre 1799.