You are here: Home > Francais > Pettingen > Histoire

La seigneurie de Pettingen

Les ruines du château de Pettingen sont la seule chose que ces vallons présentent de remarquable. Ces ruines sont belles et peuvent donner une idée de l'ancienne importance du château fort. La forteresse de Pettingen était connue dès le 10e siècle sous le nom de Pittigero Mazini; le nom de Pettingen ou Pittange lui fut substitué au 13e siècle. Le nom des seigneurs de Pittange s'associe à tous les événements remarquables du Luxembourg dans les derniers temps du Moyen Âge. On les voit figurer aux noces d'Ermesinde, à l'avènement au trône de Henri IV, au contrat de mariage du comte Jean l'Aveugle.

Au début du 14e siècle, Arnould de Pittange avait épousé Marguerite de Roussy, arrière-petite-fille d'Ermesinde. Il en eut un fils, nommé Arnould le Jeune, qui eut une fille unique du nom d'Irmengarde. Celle-ci, en épousant Jean de Créhange, porta la seigneurie de Pittange avec toutes ses dépendances à cette illustre maison. Le petit-fils de Jean, nommé Jean comme lui, prit parti pour René, duc de Lorraine, dans la guerre que ce prince soutenait contre Charles le Téméraire, duc de Bourgogne. Cette conduite ne fut point oubliée et les vainqueurs de la guerre vinrent mettre le siège devant le château de Pittange et le détruisirent de fond en comble. Les biens de Créhange furent séquestrés et confisqués par le gouvernement général du Luxembourg (1494). Cependant, par un arrêt du conseil de Malines de l'an 1503, la moitié de ses biens fut restituée au fils aîné de Jean et le château de Pittange fut reconstruit dans sa forme actuelle.
En 1571, les quatre tours d'angle furent ajoutées. En 1684, les troupes de Louis XIV bombardèrent le château et le réduisirent à l'état où nous le voyons aujourd'hui. Ces ruines, ainsi que tous les biens qui dépendaient de la seigneurie de Créhange, ont passé par héritage aux comtes de la Peyrouse, et les héritiers de cette dernière maison ont vendu Pittange et Bissen avec les autres biens qui en dépendaient au duc d'Arenberg (1837). Depuis 1947, le château de Pettingen est la propriété de l'État luxembourgeois.