You are here: Home > Francais > Luxembourg-ville > à découvrir aussi

Les casemates

En 963, le comte Sigefroid construisit sur le rocher du "Bock" un château fort, berceau de la ville. Au cours des siècles, de formidables enceintes furent érigées à l'ouest, ce qui n'empêcha cependant pas les Bourguignons de prendre la ville en 1443. Après cette date, le Luxembourg passait dans les mains de princes étrangers pour 4 siècles environ.
Les meilleurs ingénieurs militaires des nouveaux maîtres (Bourguignons, Espagnols, Français, Autrichiens, Confédération germanique) finirent par faire de la ville l'une des plus fortes places du monde, la "Gibraltar du Nord".

 

La défense était assurée par 3 ceintures fortifiées avec 24 forts et 16 autres puissants ouvrages et un extraordinaire réseau souterrain de 23 km de casemates pouvant abriter non seulement des milliers de soldats avec leur équipement et leurs chevaux, mais aussi des ateliers, cuisines, boulangeries, abattoirs etc. En 1867, la forteresse fut évacuée et démantelée à la suite de la neutralisation du Luxembourg. Le démantèlement dura 16 ans. La superstructure du "Bock", un ouvrage très important, fut rasée en 1875. Il était cependant impossible de faire sauter les casemates sans détruire une partie de la ville. On bouchait les entrées et les communications principales de sorte qu'il nous reste encore 17 km de galeries, parfois en plusieurs étages. D'énormes escaliers s'enfoncent jusqu'à 40 m dans les parois des rochers. Inutile de dire que, pendant les guerres mondiales, les casemates servaient d'abri et pouvaient protéger 35.000 personnes en cas d'alerte ou de bombardement. Il n'est pas étonnant que les fortifications et la vieille ville historique connaissent une renommée internationale. En 1994, elles ont été inscrites sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco.