You are here: Home > Francais > Dudelange > Le Mont St. Jean

Le Mont Saint Jean lés Dudelange

Depuis toujours, le Mont Saint-Jean était un point d’attraction religieux. L’église dédiée à Saint Jean Baptiste figurait au début comme église-mère pour les paroisses des alentours.
De 1464 à 1542 le mont était le siège d’une commanderie de l’ordre des hospitaliers de St. Jean de Jérusalem. Richement dotée (la grande dîme) ses sept prêtres pouvaient accueillir, loger et nourrir sept pauvres de la paroisse.

Après la destruction du château fort et de l’église, la Saint Jean, le 24 juin, demeurait un jour de fête. D’habitude, le mont était habité par un ermite qui lisait la messe dans la chapelle.

Dans sa Historia luxemburgensis, Jean Bertels, futur prieur de l’abbaye d’Echternach fournit une description de la procession en l’honneur de Saint Jean au 16e siècle. Elle n’était pas seulement réputée par le nombre impressionnant de fidèles qui s’amenaient vers le Mont, mais également par les nombreux malades, qui en dansant sur les mélodies de différents instruments invoquaient l’aide du Saint jusqu’au moment où ils tombaient par terre, terrassés par la fatigue (ressemblances frappantes avec la procession dansante d’Echternach).

La fête était souvent accompagnée d’un marché sur la hauteur, telle qu’il en résulte des textes d’archive ainsi que des nombreux fragments de poterie et des petites monnaies mis à jour par les fouilles.

De nos jours, la procession annuelle de la Saint Jean nous rappelle cette tradition plus que séculaire.