You are here: Home > Francais > Beaufort > Histoire

Le Château de Beaufort

L’ancien château protégé par des douves a été construit en quatre périodes. Sur la foi d’un document de 1192 on admet que Walter de Wiltz et de Beaufort fut le premier seigneur de Beaufort. La partie la plus ancienne du château date du début du 11e siècle. C’était une forteresse modeste de forme carrée sur un roc massif. Face à la vallée, elle était protégée par un large fossé et un deuxième mur d’enceinte.

Vers la première moitié du 12e siècle, la forteresse fut flanquée d’un donjon et la porte d’accès fut déplacée et agrandie.

 

En 1348, le château devint la propriété de la maison d’Orley, suite au mariage d’Adélaïde de Beaufort avec Guillaume d’Orley. Les seigneurs d’Orley agrandirent le château considérablement du côté de la vallée. Leur descendant Bernard de Velbrück était seigneur de Beaufort depuis 1539.

On estime qu’au 16e siècle on fit bâtir l’aile avec les grandes fenêtres sur la tour maîtresse en style Renaissance et la tour d’artillerie au nord-est.

La guerre de Trente Ans ruina la maison de Beaufort et le seigneur se vit obligé de vendre ses domaines. Le 27.11.1639, la majorité fut acquise par Jean Baron de Beck, Gouverneur de la Province de Luxembourg pour le roi d’Espagne. Après 1643, il fit commencer les travaux du nouveau château de style Renaissance. Mais Jean de Beck décéda en 1648 de ses blessures reçues au champ de bataille de Lens. C’était son fils qui acheva la construction et s’y installa.

Le vieux château des chevaliers s’est délabré lentement. Au début du 19e siècle, il fut même utilisé comme carrière. En 1850, l’État luxembourgeois déclara le château fort monument historique.

Depuis 1893, le domaine de Beaufort a changé complètement d’aspect grâce au nouveau propriétaire Henri Even et à son gendre Joseph Linckels. Le nouveau château fut restauré et la bergerie transformée en ferme. En 1928, Edmond Linckels fit déblayer le château fort ainsi que le puits castral et mit le château féodal à la disposition du public. Depuis 1981, les deux châteaux sont propriété de l’État luxembourgeois.